Procès de la “chemise arrachée”: arguments de la défense

expressivite-gif

Les faits

Le 5 octobre une centaine de salariés d’Air France envahissent par la force le siège de la compagnie à Roissy.  Alexandre de Juniac, PDG d’Air France,vient d’annoncer la suppression de 2.900 emplois.

Xavier Broseta, le DRH et le responsable des vols long-courriers, Pierre Plissonnier sont violemment agressés, leurs chemises déchirées. Torse nu et chemises arrachées, on les verra fuir. Scènes humiliantes qui ont marqué les esprits au delà même de nos frontières.

Eclairage à la loupe CLERE
de cette violence débridée
(Conscience Liberté Expressivité Réciprocité Exactitude)

Faisons court et ramassé pour ne pas “ennoyer” le lecteur !
Je m’émets pas ici d’opinion ou à peine. J’analyse et j’explique. Les avocats de la défense pourraient s’en inspirer.

Les dirigeants, DRH et autres responsables d’Air France ne pouvaient-il prévoir et prévenir des réactions émotionnelles incontrôlables chez leurs salariés les plus économiquement ou psychologiquement vulnérables ?  ([Conscience] défaillante ). Des salariés effondrés, saisis, choqués,  traités abstraitement – comme des choses qui ne ressentent rien, qui n’éprouvent rien – par une administration froide, qui parle de rentabilité, d’organisation, de chiffres  ([Exactitude] stricte sans état d’âme pondérateur) , en termes dénués d’humanité, de tact, d’égards, d’empathie, voire de compassion ([Réciprocité] et [Expressivité] absentes).
Quand le pouvoir Dominant qui dicte sa loi ([Liberté]  qui dépasse les bornes de l’humainement admissible) génère de l’humiliation chez les dominés, dont on se sert et dont on se sépare sans trop de scrupules quand on ne les juge plus rentables (réalisme économique oblige; “ce sont les affaires, ce n’est pas personnel” disent les mafiosos qui s’apprêtent à tuer) … alors il faut s’attendre à quelques effets de malaise relationnel que CLERE se fait un devoir de rappeler à quelques  Messieurs ” irresponsables en RH” qui dirigent des entreprises, la politique et le monde :
1. Effet boomerang : Tu m’agresses, je t’agresse
2 Effet de revanche : Tu m’agresses, je t’agresserai un jour ou l’autre
3. Effet de trop plein : Tes agressions s’accumulent et un jour je serais débordé par un raz de marée de violence que je ne pourrais plus endiguer, surtout si je suis un frustré de la vie, un introverti, qui a beaucoup subi de vexations et refoulé de colères.
4. Effet de transfert : Tu m’agresses toi, alors il me faudra  un bouc émissaire à ma main, une tête de Turc, un exutoire pour garder “mon équilibre” … un de tes représentants fera l’affaire.
5 Effet de ligue : Tu m’agresses, moi et mes copains qui s’identifient à moi, on ne va pas tarder à t’agresser.
6. Effet de d’autodestruction : Tu m’agresses et j’en reste pétrifié d’angoisse et de peur; j’en suis malade, j’en meurs parfois.

C’est tout pour aujourd’hui !

PS : Je rappelle aux DRH en mal d’éclairage que CLERE est un des très rares instruments de prévention des conflits d’une efficacité à toute épreuve.

2 Comment

  1. J’ai répondu au commentaire ci-dessous. Voir sur ce site mon dernier article “Les chemises déchirées : autre point de vue”

  2. On a commenté cet article sur Facebook
    “A moins que ce soit l inverse. A force de mettre l’individu au centre de tout, de lui donner tous les droits et pas de devoirs, on empêche l’entreprise de vivre. Un des boulets de notre économie. Air France, un des fleurons de notre patrimoine au bord de la faillite”.

Les commentaires sont clos.