Check-list CLERE et formule magique !

clochette-gif
Les check-lists CLERE comportent une série de questions et de directives que l’on s’adresse à soi-même pour suivre une démarche, logique (psycho-logique) qui rétablira l’équilibre relationnel, ponctuellement chahuté.
On se parle à soi-même, on se remet en mémoire la progression CLERE :
  • qui nous éloigne du rapport “Dominant/dominé”, de ses conséquences ;
  • qui nous rapproche de “la zone d’équilibre”, zone de “non stress” (de stress régulé) et de dialogue apaisé.

Il est bon de s’appuyer sur les recommandations induites par la check-list quand on se trouve brusquement déstabilisé par une agression verbale.

Méthode

1 : Premières recommandations de la check-list : “D’abord l’Expressivité ! “Détends-toi ! Respire ! Ne t’agite pas ! Fais face, regarde celui ou celle qui t’apostrophe ! Garde le silence. Respire lentement. Ne serre pas les poings ! Ne plisse pas le front ! Ne réagit pas vivement ! Ne baisse pas les yeux ! Regarde cette personne ! Détends ton visage et ton corps. Respire lentement, encore, encore !”

Remarque : Les seuls mots évoqués : “Expressivité” ou “détente” ou “calme” agiront comme des déclencheurs de régulation, en activant la séquence complète “Expressive”.
Pourquoi commencer par “activer” l’Expressivité ?
  • Pour stopper la tendance à réagir et alors perdre son contrôle et celui de la situation.
  • Pour libérer son esprit et son attention de “l’aimantation mentale du stress”. (On ne pense plus qu’à ça : “Je suis mal ! J’étouffe ! Je ne vais pas m’en sortir ! Qu’est-ce que je suis venu faire dans cette galère !…)
  • Pour pouvoir diriger son attention, son écoute à l’extérieur de soi : vers la personne qui vous interpelle ! (Réciprocité)

2. Deuxième recommandation de la check-list : Tout de suite après l’Expressivité ou simultanément (c’est encore mieux, mais il faut de l’entrainement), activer la Réciprocité ! “Allez ! Ecoute et cherche à comprendre les raisons de la colère, du malaise, de l’aigreur de cette personne qui s’adresse à toi ! Mets-toi à sa place ! Qu’est-ce qu’elle veut te dire ? Qu’elle est amère ? Révoltée ? effrayée ? Ecoute bien et dis-lui comment “ses mots” te parlent…”. Elle doit avoir la certitude que tu essaies sincèrement de la comprendre”.

Même remarque que plus haut : Les seuls mots évoqués : “Réciprocité” ou “Ecoute !” ou “Essaie de comprendre !” induiront la juste attitude empathique !
3.  Troisième recommandation de la check-list CLERE :
Quand le calme intérieur est retrouvé, vient le moment d’utiliser la formule magique (avec le ton qu’il faut : bienveillant et assuré)  : “Vous semblez… très remonté, en colère… ”
(Cette “formule magique” débloque généralement la situation car elle favorise l’expression, elle ne la refuse pas, au contraire… Elle offre à l’interlocuteur un espace et un temps de parole exceptionnels, une tribune protégée où il pourra développer ce qu’il a sur le cœur (tout le monde attend qu’il explique pourquoi il réagit “brutalement”. On le regarde. Il doit s’expliquer et une fois la première salve envoyée “qui a fait long feu” (puisque vous n’avez pas réagi, comme il le croyait) il devra chercher ses mots et les peser. Il sera en mesure de passer de l’agression (émotionnelle) à l’analyse (rationnelle).

  • Soit il en aura la capacité : plus il parlera, plus…et plus vite sa colère tombera ! Vous aurez les informations et les meilleures conditions d’écoute mutuelle pour vous faire comprendre… et d’espérer un rapprochement des positions.
  • Soit il ne saura quoi ajouter après la première salve agressive. Vous lui direz aussitôt quelque chose de courtois avec tact (Réciprocité) pour ne pas profiter de son “inhibition” passagère : “Je vous remercie de me donner l’occasion de compléter mes propos et de tenter de vous rassurer, de voir les choses sous un autre angle…)

Remarque : La Conscience et l’Exactitude, interviendront tout au long des échanges quand il faudra : s’adapter aux fluctuations de la communication (Conscience) et aux exigences de clarté (Exactitude).

C’est une autre histoire ! Tout du moins un autre article en perspective !
Bien à vous ! J’espère ne pas vous avoir “ennoyer” !