Qui pilote qui ?

foule-pour-site

Depuis plus de trente ans, mes pensées et mes actes suivent les cinq grands principes dont sont porteurs les 5 experts CLERE :

  •  de responsabilité (Conscience)
  • de révélation de soi (Liberté)
  • de bien-être corporel (Expressivité)
  • d’empathie (Réciprocité)
  • de rationalité (Exactitude)

Y a t-il un leader dans cette équipe des 5 ?
D’un certain point de vue, c’est la Conscience, la tête pensante.  C’est elle qui a la charge :

  • de l’analyse systémique de la relation immédiate, en train de se vivre
  • de la  distribution des rôles et de la coordination des actions en nous indiquant l’adaptation “la plus équilibrée possible” de nos comportements  aux fluctuations des personnes et des  situations.
    Trois critères principaux pour la Conscience  : la lucidité, l’éthique l’efficacité durable.
    Un objectif : atteindre et se maintenir en “zone d’équilibre”, zone de “non stress” et de “sécurité relationnelle”.

Mais sous un autre angle, c’est la Liberté, le moteur qui nous met en mouvement, qui nous fait oser, foncer, exister pleinement en société par la parole et les actes. La Liberté, dans notre conception CLERE, est celle qui nous permet, en la “musclant”, de donner satisfaction à nos besoins, nos intérêts. C’est elle qui nous pousse à affirmer nos valeurs, nos opinions, nos goûts, nos croyances… notre identité.

Mais, mais, mais… il convient de retenir qu’en définitive, CLERE n’est qu’un modèle exemplaire, qu’un instrument que chacun de nous peut utiliser quand la situation  exige de ne pas “se rater”, de ne pas commettre des erreurs de communication conséquentes, difficilement réparables.

En définitive donc, nous serions les seuls, à décider dans notre for intérieur, si nous voulons ou non faire appel à l’équipe des 5 experts CLERE.

Quoi que….

BS

2 Comment

  1. Paul says:

    Le “quoi que” en fin de texte ? Alors ? Libre ou pas de faire appel à la méthode CLERE. J’ai fait, il y a une dizaine d’années une formation d’initiation à la méthode. Je croyais que cétait un peu simple comme théorie. J’ai depuis changé d’avis, comprenant que c’était tout le contraire. Un peu comme le jeu de go dont les règles sont simples, et avec seulement deux sortes de pions. Dans CLERE, il y en a cinq.
    Je reviens à ma question d’introduction. Qu’est-ce qui m’empêcherait de vouloir rester Conscient etc. ? Mon caractère indomptpable, incontrôlable, même par moi-même ?

    1. Oui le caractère ! Il y a des fois où certains d’entre nous ne peuvent pas contrôler leurs impulsions. Regardez du côté des hommes politiques. Il pètent souvent les plombs alors que leurs conseillers en communication les préviennent des conséquences du plaisir qu’ils prennent à se lâcher, et puis il y a l’humeur et aussi la vanité de croire que rien ne peut vous atteindre !
      Je suis arrivé moi-même, à penser, avec le temps, que la capacité première dans les relations humaines constructives, celles qui nous font avancer, n’est ni la Conscience ni la Liberté, mais l’Expressivité, l’instance qui régule le stress et les émotions. Une personne capable de rester calme quand tout est sous tension autour d’elle, peut agir dans la direction choisie et non réagir avec ses tripes. Et elle sera la seule à pouvoir calmer les interlocuteurs. (Cf : les interactions dans un système ouvert).
      Bon ! Une fois que j’ai dit ça ! Je reviens à ma théorie : aucune des cinq instances ne peut se passer des quatre autres. CLERE est un tout. On est CLERE ou on ne l’est pas… avec les conséquences prévisibles (les effets du rapport D/d). Mais toujours activer d’abord l’Expressivité.

Les commentaires sont clos.